samedi 03 mars 2012

Oméga-3 et Cancer.

Les résultats secondaires d'une étude sur l'utilisation de suppléments d'oméga-3 pour prévenir la récidive d'événements cardiovasculaires viennent d'être publiés il y a quelques jours [1].

Or ces résultats sont plutôt surprenants : dans le groupe de femmes qui ont reçu des suppléments d'oméga-3, le risque d'apparition d'un cancer est multiplié 3 et le risque de mortalité par cancer est multiplié par 5,5 relativement au groupe ayant reçu le placebo.

Ce qui semble préoccupant de prime abord, c'est qu'il s'agit d'une étude randomisée en double aveugle contre placebo. Théoriquement, ce type d'étude représente le standard absolu en matière de preuve scientifique. Cependant, ainsi que cela a été évoqué lors d'un précédent article [2], les pièges demeurent nombreux en dépit d'une approche qui se veut optimale.

Essayons d'envisager les éléments susceptibles de mettre en évidence les limites de cette étude :

Tout d'abord, comme l'indique le sous-titre de l'étude, il s'agit de "résultats secondaires" (ancillary findings). Pour rappel, les études d'intervention ne peuvent apporter des éléments de preuve que sur le critère principal défini au départ (ici les événements cardiovasculaires). Les critères ou résultats secondaires n'ont valeur que d'hypothèse. Ensuite, le nombre de femmes incorporées dans l'étude est assez faible (514 femmes réparties entre supplément et placebo). Il n'est donc pas impossible que, malgré la randomisation, il y ait eu plus de femmes porteuses d'une tumeur dans le groupe suppléments que dans le groupe placebo. C'est la source de biais la plus probable dans cette étude. En effet, le délai entre l'exposition à une substance carcinogène et le diagnostic de cancer peut être long, ce qui signifie que les cancers qui se sont développés pendant l'étude étaient probablement déjà initiés depuis un certain temps, ce que soulignent d'ailleurs les auteurs. On notera également que dans l'étude originale [3] la mortalité toutes causes confondues est identique entre le groupe suppléments d'oméga-3 et le groupe placebo, indiquant une compensation de l'effet carcinogène supposé par d'autres mécanismes bénéfiques.

Finalement, on obtient donc une étude de faible puissance, qui permet simplement de générer une hypothèse nécessitant des travaux complémentaires.

Pour autant, cette étude n'est pas à négliger et suggère des pistes de recherches, aussi farfelues soient-elles, permettant éventuellement d'expliquer ces résultats. En voici quelques-unes :

Existe-t-il, comme l'envisagent les auteurs de l'étude, une interaction possible entre oméga-3 et métabolisme des œstrogènes ? Une consommation élevée d'acides gras polyinsaturés est-elle de nature à augmenter le stress oxydatif ? Bien que cela ne soit pas précisé, il est probable que les participants aient été sous traitement médical puisque l'étude portait sur la prévention secondaire, c'est à dire sur une population ayant déjà connu un événement cardiovasculaire. Une interaction entre ces traitements et les suppléments d'oméga-3 est-elle également possible ? Enfin, les suppléments d'oméga-3 utilisés dans cette étude étaient sous forme d'éthyl-esters, des oméga-3 sous forme de triglycérides auraient-ils conduit à des résultats différents ?

Nous aurons certainement l'occasion d'explorer certaines de ces pistes lors de prochains articles.


Notes et références

1. B Vitamin and/or ω-3 Fatty Acid Supplementation and Cancer: Ancillary Findings From the Supplementation With Folate, Vitamins B6 and B12, and/or Omega-3 Fatty Acids (SU.FOL.OM3) Randomized Trial. 2012

2. Comprendre les études scientifiques : quel degré de preuve ? www.mondieteticien.fr

3. Effects of B vitamins and omega 3 fatty acids on cardiovascular diseases: a randomised placebo controlled trial. 2010


Des réactions ? Des questions ?

C'est ici.

MonDieteticien.fr

Photo A. Bourgade ©

 


Vous voyez une version text de ce site.

Pour voir la vrai version complète, merci d'installer Adobe Flash Player et assurez-vous que JavaScript est activé sur votre navigateur.

Besoin d'aide ? vérifier la conditions requises.

Installer Flash Player